Le forum officiel de l'ANVP

Vos échanges sur la prison
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CUMUL OU CONFUSION DE PEINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
brigitte chenu
Habitué +
Habitué +
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 55
Localisation : reims
Direction régionale : dijon
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: CUMUL OU CONFUSION DE PEINE   Jeu 31 Juil - 10:27

bonjour

y aurait -il parmis nous des specialistes en procédure pénale?
Pourriez vous m'expliquer la difference entre le cumul des peines et la confusion des peines .


un détenu condanné à plusieures peines pour des motifs similaires et differents , sursis tombés , me demande de bien vouloir l'aider dans cette démarche , etant novice en droit pénal , je ne sais que faire, et à qui m'adresser ;

d'avance merci de votre aide study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brigitte chenu
Habitué +
Habitué +
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 55
Localisation : reims
Direction régionale : dijon
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: CUMUL OU CONFUSION DE PEINE   Mer 6 Aoû - 17:29

je crois que vous étes tous partis en vacances . study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PK54
Hyper actif
Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 71
Localisation : NANCY
Direction régionale : STRASBOURG
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: CUMUL OU CONFUSION DE PEINE   Mer 6 Aoû - 23:05

NON... 2 OU 3 JOURS DANS LES VOSGES ET JE REVIENS... JE LAISSE LA ROUTE "AUX ACTIFS" ;; REGARDE SUR GOOGLE TU DEVRAIS AVOIR TA REPONSE
J ESPERE QUE TA SANTE VA ???
CORDIALEMENT
PK54
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brigitte chenu
Habitué +
Habitué +
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 55
Localisation : reims
Direction régionale : dijon
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: CUMUL OU CONFUSION DE PEINE   Jeu 7 Aoû - 10:03

merci pk pour ma santé il ya des hauts et des bas mais je fais avec ,
j'ai fait des recherches , mais on trouve tout et son contraire j'aurais aimé avoir l'avis d'un specialiste , car c'est assez confus , et j'aimerais tellement pouvoir aider cette personne .

lol! AMICALEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP.RAVET
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: CUMUL OU CONFUSION DE PEINE   Sam 9 Aoû - 9:58

Bonjour,
Je n'ose pas Brigitte avouer que je suis à la peine avec ta question, et le sujet est trop sérieux pour que je concède que le cumul de ma confusion augmente...
Trêve de balivernes, je suis aussi allé sur internet pour chercher une réponse, mais je ne sens pas ma synthèse assez rigoureuse pour l'afficher sur le forum...
Désolé,
JPR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brigitte chenu
Habitué +
Habitué +
avatar

Nombre de messages : 34
Age : 55
Localisation : reims
Direction régionale : dijon
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: CUMUL OU CONFUSION DE PEINE   Lun 11 Aoû - 11:30

merci pour ta réponse , peut etre peux tu me l'envoyer en message privé .
PROMIS PERSONNE NE LA VERRA
J'ESSAIERAIS DE FAIRE AVEC CE QUE J 'AI DEJA .

AMICALEMENT study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUY 13_83
Actif
Actif
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 73
Localisation : Bouches-du-Rhône et Var
Direction régionale : Marseille
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: Re: CUMUL OU CONFUSION DE PEINE   Jeu 11 Sep - 15:53

Bonjour Brigitte,
Depuis fin Juillet je n'étais pas opérationnel sur internet très occupé par mes déplacements, voyages, petits enfants, la mer et le soleil.
Je suis désolé de na pas avoir vu ta demande avant.
Concernant le cumul ou la confusion de peine voici quelques précisions conformément au Code Pénal (C.P) ou du Code de procédure pénale (C.P.P.)
Toutefois, ne t'engages pas auprès de ton détenu, informes le et tu lui demande de prendre conseils auprès de son avocat car en droit tout cela ce traite en fonction du dossier pénal. Je n'ai pas les tenants et les aboutissants.
Guy

En cas de pluralité de poursuites, engagées pour des crimes ou délits en concours devant deux tribunaux différents, le juge peut prononcer la confusion des peines, sauf en cas de réitération[1]. Cette faculté est prévue par l'art. 132-4 du Code pénal :

« (…) la confusion totale ou partielle des peines de même nature peut être ordonnée soit par la dernière juridiction appelée à statuer, soit dans les conditions prévues par le Code de procédure pénale ».
L'expression « dernière juridiction » concerne la Cour d'assises.

Lorsque la confusion des peines est prononcée, les peines les moins graves sont absorbées par la peine la plus grave. Cette possibilité n'existe que pour les crimes et délits. Ces infractions ne doivent pas être commises en état de réitération[2] ou de récidive[3]. En d'autres termes, une personne condamnée pour plusieurs crimes ou délits non séparés par un jugement définitif (en concours) et en l'absence de condamnation pour un autre crime ou délit antérieur aux infractions en concours[4] n'exécute que la peine la plus lourde.

Si la juridiction saisie ultérieurement ne sait pas qu'il y a une condamnation qui n'est pas définitive, le tribunal va souvent condamner sans ordonner la confusion. L'individu en prison pourra présenter une requête en vue de bénéficier de la confusion des peines.

La confusion des peines doit être distinguée du Cumul plafonné des peines.
----------------------------------------------------------------------
(1)et (2)
- La réitération d'infractions est un fait défini par la loi du 12 décembre 2005 relative au traitement de la récidive des infractions pénales[1]. Parce qu'il ne voulait pas créer de nouveaux cas de récidive, le législateur, a donné une définition de ce fait, dont la survenance agit sur le quantum de la sanction pénale de façon à établir un degré intermédiaire entre le concours réel d'infractions et la récidive. Ce fait porte au maximum prévu par le texte d'incrimination le quantum de la peine que doit prononcer le juge pour les infractions dont il est saisi et fait obstacle aux réductions facultatives ou de droit des peines dont sont passibles les infractions en concours.

(3) - La récidive est une cause d'aggravation de la sanction pénale générale et ce qui signifie qu'elle n'est pas spécialement prévue par le texte d'incrimination, mais dans la partie générale du Code pénal[1], contrairement aux circonstances aggravantes.

Il y a récidive lorsqu'une personne, après avoir été définitivement condamnée pour une infraction, commet une nouvelle infraction. Cette personne est appelée récidiviste par opposition au délinquant primaire.

La récidive est une cause d'aggravation de la peine applicable à la deuxième infraction. L'aggravation est due au caractère présumé dangereux du récidiviste. Depuis la loi n° 2005-1549 du 12 décembre 2005 relative au traitement de la récidive des infractions pénales, la réitération seconde la récidive.

La récidive est soumise à certaines conditions générales qui doivent toujours être remplies (1°), mais l'aggravation varie selon les cas de récidive (2°).

(4)
- En cas de pluralité de poursuites, engagées pour des crimes ou délits en concours devant deux tribunaux différents, le juge peut prononcer la confusion des peines, sauf en cas de réitération[1]. Cette faculté est prévue par l'art. 132-4 du Code pénal :

« (…) la confusion totale ou partielle des peines de même nature peut être ordonnée soit par la dernière juridiction appelée à statuer, soit dans les conditions prévues par le Code de procédure pénale ».
L'expression « dernière juridiction » concerne la Cour d'assises.

Lorsque la confusion des peines est prononcée, les peines les moins graves sont absorbées par la peine la plus grave. Cette possibilité n'existe que pour les crimes et délits. Ces infractions ne doivent pas être commises en état de réitération[2] ou de récidive[3]. En d'autres termes, une personne condamnée pour plusieurs crimes ou délits non séparés par un jugement définitif (en concours) et en l'absence de condamnation pour un autre crime ou délit antérieur aux infractions en concours[4] n'exécute que la peine la plus lourde.

Si la juridiction saisie ultérieurement ne sait pas qu'il y a une condamnation qui n'est pas définitive, le tribunal va souvent condamner sans ordonner la confusion. L'individu en prison pourra présenter une requête en vue de bénéficier de la confusion des peines.

La confusion des peines doit être distinguée du Cumul plafonné des peines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tous-citoyens.forumchti.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CUMUL OU CONFUSION DE PEINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
CUMUL OU CONFUSION DE PEINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confusion de Peine ? Est ce que j'y ai droit ?
» lopez 1976 : confusion de peine
» Confusion de peine, la réponse quand?
» cumul emploi
» Peine de mort en Thaïlande -Siam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de l'ANVP :: Le forum officiel de l'Association Nationale des Visiteurs de Prison :: La prison en questions-
Sauter vers: